Chargement... Veuillez patientez...

Informations régionales de décembre 2015

24 - Dordogne - Le Rucher du Périgord

24Assemblée d'automne. Le Rucher du Périgord, Syndicat des apiculteurs de la Dordogne, tenait son Assemblée d'automne ce samedi 14 novembre à la salle des fêtes de Saint-Jory-de-Chalais, en présence de M. Bernard Vauriac, premier magistrat de la commune, Président de l’association des Maires du département. En l’absence de la Présidente, Lucette Dufour, Daniel Dumonteuil, Vice-Président, entouré des membres du bureau, animait la réunion.  
Ce rendez-vous d’automne, délocalisé, permet un rapprochement des responsables et des adhérents et l’évocation des préoccupations apicoles du moment.
Le Rucher du Périgord compte à ce jour 624 adhérents. La formation qu’il dispense a été suivie, en 2015, par une soixantaine de stagiaires et le comité d’entraide satisfait celles et ceux qui  le sollicitent. 
Après plusieurs années difficiles, la récolte de miel est satisfaisante, tant au niveau  départemental que national. Les  conditions climatiques ont permis de bonnes miellées dont ont pu profiter les abeilles. Il est permis de regretter que cette abondante récolte ait pour conséquence la chute du prix du miel français. 
M. Dumonteuil rappelle aux apiculteurs les nouvelles directives sur la déclaration annuelle des  ruchers. La diminution du cheptel apiaire reste problématique: en cause, les pesticides et notamment les néonicotinoïdes utilisés dans l’enrobage des semences, l’absence de flore diversifiée, le varroa, le frelon asiatique…La mise en place du plan de développement de l’apiculture ne satisfait pas la filière.  La nouvelle gouvernance sanitaire est en panne… La liste des référents frelons est communiquée à M. Bernard Vauriac, Président du Parc Régional du Limousin, soucieux de la protection de l’environnement. A cette période de l’année, les nids contiennent une multitude de fondatrices en attente de quitter le nid pour se faire féconder et de se mettre à l’abri pour hiberner…Pour les membres du Rucher, la destruction des nids est le plus sûr moyen de lutte contre le frelon asiatique…
La réunion s’est prolongée autour de l’hydromel de l’amitié.
Le Rucher du Périgord : www.lerucherduperigord.fr Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

25 - Doubs - L'Union Apicole du Pays de Montbéliard

25 1Nous venons de fêter les 20 ans de notre rucher école et d'inaugurer une extension de  ce rucher.
Je vous propose donc quelques lignes que vous pouvez mettre dans la rubrique région dans le prochain numéro du magasine.  Je joins également quelques photos pour compléter cet article.  N'hésitez pas à revenir vers moi si vous avez des questions.     "  L'Union Apicole du Pays de Montbéliard fêtait le 28 juin dernier les 20 ans de son rucher école. Cette cérémonie était également l'occasion d'inaugurer l'extension du rucher, tout juste achevée. ce printemps.  C'est sous un grand soleil qu'officiels, apiculteurs et amis se sont retrouvés  dans la bonne humeur au rucher école.  20 ans que le rucher a été construit par les adhérents, et inauguré en 1995. Que de réunions, de travail et de sueur pour construire cet édifice, outil o combien utile pour une association apicole comme la notre.   
Notre rucher a permis d'nitier des dizaines d'apiculteurs, et de faire découvrir le monde des abeilles et les taches de l'éleveur d'abeilles à plus d'un millier d'enfants du pays de Montbéliard. Nous remercions de tout coeur tous les passionnés bénévoles qui ont oeuvré et oeuvre encore pour faire vivre ce projet.     Lors de cette cérémonie des 20 ans, de nombreux bénévoles de l'époque étaient présents, ainsi que Monsieur le Maire de Mathay, commune sur laquelle se situe notre rucher. C'est également grâce à lui (déjà maire à l'époque), que ce projet a pu se concrétiser. Le peintre qui avait décoré le pignon du bâtiment d'une superbe fresque était aussi présent. De nombreux souvenirs...   
25 2Après le discours du maire, nous avons écouté l'enregistrement du discours d'inauguration du président de l'époque, suivi par le discours du président actuel, présentant le projet d'extension du bâtiment tout juste achevé.
C'est un formidable outil, et l'extension permettra de donner d'avantage de rangement pour libérer l'espace rucher afin de mieux accueillir les formations et les visites.
Lors de l'apéritif pris sur place, les apiculteurs ont pu partager leurs souvenirs et échanger sur le diaporama présentant les photos de l"époque et les photso des travaux récents.
C'est autour d'une bonne table et d'un excellent déjeuner que les apiculteurs de l'Union Apicole du Pays de Montbéliard se sont retrouvés pour cloturer cette cérémonie.
Longue vie à l'UAPM

38 - Isère - Syndicat Apicole Dauphinois

38Pour répondre à une forte demande des apiculteurs du Nord Isère, le SAD ouvre une antenne et un rucher école à Saint-Didier de la Tour, avec l'approbation des autorités locales. Ainsi le vendredi 30 octobre 2015, sous l'impulsion de Marc Ghizzo, administrateur du SAD, les apiculteurs du Nord Isère de la sous préfecture de la Tour du Pin avaient été invités à participer à deux réunions d'informations, une l'après-midi et une en soirée. Après une visite à l'emplacement du futur rucher école, les responsables du SAD Bernard Verneyre Président, Marc Ghizzo et Christian Bienvenu se sont retrouvés dans la salle de réunion à Saint-Didier pour la première réunion de la journée, animée par le Président et ayant pour thème la mise en hivernage et le traitement varroa à l'acide oxalique. Pas moins de 24 apiculteurs ont suivi avec beaucoup d'intérêt  cet exposé et surtout participé à la manipulation de l'acide oxalique avec les différents matériels présentés avec dextérité par  Bernard Verneyre. 
Ensuite le soir à 20 h, en présence de Gérard Vitte maire de la commune, de Bernard Verneyre et de Roger Tronel président du GDSA Isère, s'est tenue une conférence sur « la vie des abeilles » sous la houlette de Christian Bienvenu, administrateur du SAD, à laquelle ont assisté une cinquantaine d'apiculteurs très attentifs et participatifs au débat qui s'en ait suivi. Ces deux conférences se sont terminées par le verre de l'amitié, ce qui a permis à de nombreux apiculteurs, dont de nombreuses dames, de découvrir les avantages que procurent le Syndicat Apicole Dauphinois par l'intermédiaire de son site internet, sa revue trimestrielle « Info-SAD », les nombreuses formations tous niveaux, sa centrale d'achats au 2 bis rue René Camphin à Fontaine 38600. Nombreux ont été les adhésions déjà enregistrées au prix de 16 € pour 2016.  
Pour tous renseignements 04.76.21.77.88 et site : www.syndicat-apicole-dauphinois.org
Gérard Jalliffier-Talmat

44 -  Loire Atlantique - Union des Apiculteurs de Loire Atlantique

L'AG de l'UNAPLA s'est tenue le 31 octobre 2015. Le syndicat ayant dépassé les 600 adhérents, l'affluence que nous connaissons lors des AG nous a contraint à trouver une nouvelle salle de façon à respecter les conditions de sécurité. La réunion de cet automne a donc eu lieu à Grandchamps des Fontaines, à 20 km au Nord de Nantes. D'autre part, le travail toujours croissant des administrateurs a conduit à un élargissement du C.A. de 15 à 18 membres.
Le bilan des derniers mois est présenté par le président Joël BROCHARD. L'UNAPLA a rédigé une « charte abeilles 44» à destination des communes ; il s'agit d'un outil peu contraignant qui permet aux apiculteurs d'engager un dialogue avec leurs élus sur le thème de la protection de l'abeille. A ce jour, une trentaine de communes ont signé la charte, et tous les adhérents sont invités à contacter leurs maires dans ce cadre. D'autre part, l'UNAPLA a une nouvelle fois pris part à une quinzaine de fêtes et manifestations, dont la plus marquante a bien sûr été la Fête de l'Abeille, tenue à Basse-Goulaine les 13 et 14 juin  : tous les bénévoles ayant donné de leur temps et de leur énergie en sont chaleureusement remerciés. De plus, comme les années précédentes, nos employées, Émilie et Gwladys ont multiplié les animations auprès des scolaires.
Le frelon asiatique déchaine toujours les passions ! Le vice président Claude JAJOLET explique que la FDGDON qui gérait jusqu'à présent ce dossier pour le compte du Conseil Départemental a récemment cédé sa place au GDS, conformément aux textes gouvernementaux. Un appel aux adhérents pour qu'ils s'engagent auprès de leurs communes comme « référents frelons » sera lancé prochainement, dès que l'organisation de la lutte aura été clarifiée. Plus que jamais, l'UNAPLA  recommande de piéger, plus particulièrement au début du printemps ainsi qu'à partir du 15 octobre, périodes les plus propices au piégeage des fondatrices. Les nombreuses réactions de la salle montrent l'exaspération des apiculteurs face à l'immobilisme de l’État, mais aussi celui d'une ville comme Nantes où les frelons prolifèrent en toute impunité ! 
Le dossier des pesticides est rapidement abordé, pour rappeler que le moratoire qui touche une partie des néonicotinoïdes devrait bientôt toucher à sa fin, et que le gouvernement  ne semble pas vouloir bouger. Par contre, sous l'action du sénateur Joël LABBÉ, une loi visant l'interdiction de ces produits a été adoptée par les députés et sera prochainement débattue au sénat.
L'activité des ruchers école est encore en augmentation, avec un effectif cette saison de 119 stagiaires. Afin de former au mieux autant de candidats, un troisième rucher école a été installé, à Savenay dans l'Ouest du département. Pour la saison prochaine, le renforcement des équipes de formateurs est souhaité. D'autre part, il est envisagé la mise en place d'une formation de niveau 2. 
La récupération des essaims fait l'objet d'un numéro de téléphone dédié. 145 adhérents se sont portés volontaires, et une application de géolocalisation a été utilisée cette année qui a permis de mobiliser en priorité les apiculteurs les plus proches des essaims signalés. Entre début avril à fin août, 350 appels ont été reçus, et 110 essaims récupérés.
Le groupement d'achats connaît aussi une activité très soutenue. La disponibilité qu'il impose à son responsable devenant trop lourde à porter, l'UNAPLA envisage un partenariat avec l'ESATCO de Rezé. Le projet serait de confier à cet organisme d'aide par le travail le soin de stocker les fournitures, de les délivrer aux adhérents sur le site de l'ESATCO et d'éditer les factures. Le responsable du groupement d'achat garde la main sur les commandes fournisseurs. Des discussions sont en cours pour la mise au point de ce partenariat. Le directeur de l'ESATCO, présent ce jour à l'AG fait une présentation de son organisme.
Élections au CA : 7 postes sont à pourvoir, 7 candidats se sont déclarés. Sans surprise donc, sont élus ou réélus: Anne BECKER, Joël BROCHARD, Fanny CARLO, Jean-Louis CUZACQ, Vincent LÉDÉE, Loïc LEMOINE, Nathalie NOURY.
Un volet sanitaire conclue notre AG : notre invitée Caroline LANTUEJOUL, vétérinaire du GDS, nous présente des éléments concernant la nouvelle organisation du sanitaire apicole en France, puis nous donne des éléments d'actualité sur les principales maladies des abeilles.

46 - Lot - La Ruche du Quercy

Cette année devant la menace inquiètante que fait peser la recrudescence du frelon asiatique sur nos ruchers. Les apiculteurs présents au rucher école le samedi 3 novembre ont souhaité avoir une action  pour un soutien dans cette lutte trés difficile contre vespa vélutina. 
Une pétition à été préparée à l'intention de nos adhérents mais aussi à tous ceux qui sont sensible au sujet, sa présence étant généralisée sur la France, en la passant sur Internet. Les organisations apicoles responsables du département 46 le Lot  à l'origine soutiennent et encouragent  la démarche ce sont: le Syndicat apicole "La Ruche du Quercy".
Le "GDS Abeilles" Les 3 ruchers écoles du département 
Le but mesurer un apui solide dans nos contacts avec les autorités responsables, élus, administration,....en faire profiter tous ceux qui ont le même soucis pour essayer de débloquer cette situation de prédation de nos ruches
Pour info:  voir ci dessous l'adresse du site qui suporte la pétition.
http://www.petitions24.net/contre_le_frelon_vespa_velutina
Le président de "La Ruche du Quercy" Guy Delpuech

51 - Marne - La Champagne Apicole

L'Assemblée Générale du syndicat d'apiculture de La Champagne Apicole à Reims affilié au SNA se tiendra le samedi 9 janvier 2016 à 9h au rucher Ecole du lycée Lasalle à Thillois (Reims). Seront présentées les activités 2015, les statistiques apicoles de la Marne- Une intervention d'Hervé Lapie, Président de Symbiose (Association réunissant les agriculteurs et apiculteurs) L'AG sera suivi d'un repas convivial.
André-Claude DEBLOCK - Président de La Champagne Apicole

57 - Moselle - Fédération des Syndicats des Apiculteurs de la Moselle

57Agrimax : un salon sucré ciré.
Durant 3 jours, le 4e salon Agrimax 2015 à Metz c’était  250 exposants, 700 animaux (chevaux, moutons, vaches, chèvres, animaux de basse-cour) et beaucoup d’abeilles. De nombreuses animations, des concours et ventes aux enchères, des démonstrations de chiens de troupeaux et de tontes de moutons, un marché du terroir, des produits et matériels agricoles.
Ce salon s’adresse en premier lieu aux professionnels du Grand Est et des pays frontaliers, mais aussi de plus en plus à un public plus familial, ainsi qu’aux scolaires.
Heureux les enfants qui se sont aventurés jusqu’à notre stand, ils sont tous repartis avec un petit sujet en cire, confectionné de leurs mains, grâce à la disponibilité, la gentillesse  et la patience d’Anne-Marie, Annie, Yvette et Valérie.
De nombreuses personnes souhaitaient des informations sur la vie sociale de la colonie, la disparition des abeilles ou la qualité des miels.
Grand merci aux apiculteurs bénévoles qui sont venus nous aider à faire vivre ce stand.

73 - Savoie - Le Rucher des Allobroges

73 1En Savoie, la Fête de l’abeille et de la pollinisation.
Cette fête, organisée fin octobre par les apiculteurs du Rucher des Allobroges, syndicat d’apiculture de la Savoie,   connut un franc succès, tant par le nombre de visiteurs que par l’affluence aux conférences proposées tout au long de la journée. Pour la première fois, cette journée était ouverte aux associations locales et régionales en lien avec la nature et la pollinisation, ouverte également au grand public, et bien sûr à tous les apiculteurs de la région.  La FRAPNA, le CETA de Savoie, le GDSA 73, les Croqueurs de pommes, Réso’GM, Terre Solidaire, Mémoire et Patrimoine, le Syndicat des arboriculteurs, l’Ecole Suisse d’Apithérapie, le Foyer rural de Montmélian et sa section danse, le Muséum d’Histoire Naturelle et l’Association de botanique chambérienne avaient répondu présent pour proposer aux visiteurs des stands d’information et/ou des conférences sur le thème de cette journée. De 9 h à 17 h 30, les conférences se  succédèrent  sur des sujets variés : « Quelle protection des pollinisateurs dans les plantations d’arbres fruitiers ? » par le Syndicat des arboriculteurs et la Chambre d’agriculture ; « La modernité des prés-vergers d’autrefois » par les Croqueurs de pommes ; «L’abeille championne de la pollinisation » par Michel Treilhou, professeur d’université ; 73 4«L’apithérapie au quotidien » par Edith Bruchez, de l’Ecole suisse d’apithérapie ; « La lutte biologique contre les ravageurs des cultures » par Gérard Boinon, de Réso’GM ; « Apiculture et développement durable » par Alex Pierre, apiculteur.
Les nombreuses  animations plurent au public : concours des miels ouverts à tous les visiteurs, démonstrations de récolte du miel, vente de miels de Savoie et de produits de la ruche, visites de ruches au rucher-école voisin, concours photos sur le thème de l’apiculture, tombola, expositions,  repas, sans compter la buvette tenue par l’association des parents d’élèves, et la chorégraphie sur le thème de l’abeille par les membres du Foyer rural.
L’inauguration eut lieu en présence de Béatrice Santais  députée maire, Jean-François Duc et Jacqueline Tallin conseillers départementaux, et Christine Carrel maire de les Marches.
Nos remerciements  vont à la trentaine de bénévoles actifs sur cette journée, au journal régional Le Dauphiné Libéré, à France 3, à la mairie de Les Marches et à l’Assemblée des Pays de Savoie pour leur soutien.
J-P C

76 - Seine-Maritime - Syndicat Apicole de Haute Normandie

Un échange apicole toujours aussi riche !!!
76Pour le 5ème échange entre des apiculteurs seinomarins et leurs confrères anglais, 11 membres du Syndicat Apicole de Haute Normandie se sont rendus dans le Kent et le Sussex du 21 au 23 août 2015 pour partager leurs savoir-faire. 
Ce voyage s’est orienté principalement sur les plantes mellifères et les problèmes liés aux maladies de nos avettes.
Nous avons été reçus au laboratoire des insectes sociaux de l’université de Brighton où 2 chercheurs, Hassan Altoufailla et Luciano Scandian, ont exposés leurs dernières avancées concernant la lutte contre le varroa, parasite et ennemi n° 1 de nos ruches. 
Des ateliers d’application pratiques ont été également proposés aux apiculteurs normands.
Plusieurs visites de ruchers sont venues compléter cette approche.
Qui dit apiculture dit fleurs et diversité botanique, aussi, avons-nous visité grâce à l’association d’apiculture anglaise «High Weald Beekeepers» plusieurs jardins dont le célèbre «Great DIXTER» ancienne propriété de Christopher Lloyd aménagée spécialement pour les insectes pollinisateurs.
Cet échange prend de plus en plus d’importance et d’ors et déjà la mise en place d’un programme d’accueil des apiculteurs anglais à l’été 2016 est en cours d’élaboration.

Le Saviez-vous ?
Pour améliorer la biodiversité dans votre jardin, d’après l’expérimentation du Dc F. Ratnieks de l’université de Brighton, il suffit de laisser un petit coin de pelouse tondue seulement une fois par an après la floraison des plantes sauvages (vers fin août début septembre). Vous augmenterez ainsi de 50 fois le nombre d’insectes présents sur ce milieu.