Chargement... Veuillez patientez...

Informations régionales de mars 2017

02 - AISNE - Syndicat Apicole du Sud de l'Aisne

02LE SYNDICAT APICOLE DU SUD DE L’AISNE EN ASSEMBLEE GENERALE 

Malgré des conditions climatiques difficiles c’est devant  une salle  fort bien garnie que le Président André HOINANT a tenu l’assemblée générale  2017 du Syndicat Apicole du Sud de l’Aisne.

Après l’approbation à l’unanimité  du compte rendu d’activités et du rapport financier, après le renouvellement du tiers sortant du C.A et avoir fixé le taux des cotisations pour les années 2017 et 2018, le Président en vient aux informations d’ordre administratif.

Sont abordés successivement, la nouvelle attribution du NAPI, (numéro d’immatriculation de l’apiculteur),  du NUMAGRIT ou du N° de SIREN/SIRET en fonction de la nouvelle législation, le paiement de la cotisation Eco-emballage, et surtout la mise en application dès 2017 du micro bénéfice apicole pour lequel le président ne possède que des renseignements informatifs tout comme pour  les attributions des futurs Techniciens Sanitaires Apicoles.

IL ressort de cette discussion que la non déclaration d’un rucher met son propriétaire dans l’illégalité avec tout ce que cela comporte comme risques.

Après avoir évoqué la « désastreuse » récolte de miel 2017,  les dangers représentés par  une possible présence du frelon asiatique, le Président a le plaisir d’accueillir Georges FOURRE, conseiller départemental et Mme Dominique DOUAY adjointe au Maire de Château-Thierry retenu par ailleurs, venus assister à la cérémonie qui  clôturera l’A.G . 

En sa qualité d’officier dans cet ordre, le président fait l’éloge de celui qui est son secrétaire depuis plus de  trente ans  insistant sur leurs relations extra-syndicales, sur sa disponibilité, sur son désir d’aider son prochain et de faire partager ses connaissances  autant de qualités qui lui permettent conformément à l’arrêté  de Monsieur le Ministre de l’Agriculture en date du 31 janvier 2016 de remettre à Eric BREME la croix de chevalier dans l’Ordre du Mérite Agricole.

Après les félicitations d’usage des personnalités présentes,  c’est autour de la galette des Rois que s’achève l’A.G 2017.

 

17 - CHARENTE-MARITIME - Syndicat Apicole Départemental 17

17C’est avec une grande tristesse que nous avons eu connaissance du décès de notre collègue Denis MORANDEAU que nous portions en grande estime.

Denis était un fidèle des rencontres mensuelles organisées par notre groupement depuis quinze ans. Il était de ceux qui aiment à transmettre leurs connaissances, leurs observations et ce avec la bonne humeur qui a contribuée au succès de ces réunions.

Observateur de la nature et des abeilles, il tenait à jour quotidiennement depuis des décennies les relevés météorologiques. Il mettait à disposition ces éléments importants de l’activité apicole si utiles, tant lors des formations que pour l’élaboration de dossier destinés à l’Administration.

Hommage à toi Denis, ardent défenseur des abeilles et de la profession.  

Le président : Christian GIRAUDET

 

19 – CORREZE – Le Rucher Limousin

Les salles de réunion en Corrèze ont beaucoup de succès. Ce qui a conduit le Rucher Limousin à convoquer son assemblée générale le 8 janvier 2017 à la Guenne.

Plus de 80 apiculteurs étaient présents. Parmi lesquels se trouvaient des figures jeunes et nouvelles. Le Président a commenté les nouvelles législations concernant les déclarations de ruches et leur fiscalité.

Forte de presque 300 sociétaires, notre association paraît en bonne santé si on se fie aux achats de ruches au magasin associatif. La récolte de miel et la perte de colonies sans causes explicites, sont très variables selon les territoires.

Le frelon asiatique continue son expansion malgré les nombreux pièges.

Un bref rappel de l’essaimage artificiel ainsi que du nourrissement hivernal et surtout de la surveillance constante de l’état sanitaire des ruches capture l’auditoire.

Les jeunes adhérents ont manifesté leur désir d’une formation. La continuité du Rucher Ecole paraît la solution judicieuse.

Une liste de volontaires a circulé dans l’Assemblée pour la recherche « d’étudiants » et de « formateurs ».

Nous pensons que ces actions sont un bon présage pour l’avenir.

Le Rucher Limousin doit continuer sa mission qui est de protéger l’abeille.

 

21 - COTE D'OR - Association Apicole Beaunoise

21COMPTE RENDU A. G. DU 26 NOVEMBRE 2016

RAPPORT MORAL

L’Association en 2016 compte 85 membres et 4 sympathisants, 4 futurs membres sont présents à l'AG.

Cotisations pour 2017

Jusqu’à 20 ruches : 57 €, de 21 à 50 ruches : 62 €,  à partir de 51 ruches : 72 €.

ELECTION, RENOUVELLEMENT DU 1/3 SORTANT AU CONSEIL D’ADMINISTRATION

Gilles MOINDROT - Philippe DONCHE GAY – Gérard DUPLUS – Nathalie CHAILLOUX sont réélus à l'unanimité.

Lors de la réunion du conseil d'administration du 7 janvier 2017, Philippe DONCHE GAY a démissionné de son poste de vice-président de l'association reste néanmoins membre du bureau, Jean-Paul SERAFIN a déposé sa candidature afin d'être vice-président de l'Association Apicole Beaunoise et a été élu à l'unanimité.

RAPPORT FINANCIER 2016 : 

Françoise ORAIN, Trésorière, fait lecture du rapport financier 2016 qui peut être consulté par les adhérents. Les comptes sont arrêtés au 30 novembre. Rapport soumis à l'approbation de l'Assemblée. Vote : accepté à l'unanimité. 

RAPPORT D’ACTIVITÉS 2016 DE L’ASSOCIATION :

Achats groupés de produits pour les adhérents, Réception et visite du rucher de Dominique MORON, barbecue au rucher le 24 septembre, présence de nombreux adhérents à la convention apicole à CLERMONT FERRAND, AG GDSA nombreux adhérents présents et à la conférence de Joss GUTH  

RAPPORT D'ACTIVITE 2016 DU RUCHER DE L'ASSOCIATION :

L'abri est construit et l'installation est maintenant bien avancée, merci à tous ceux qui ont aidé.

Le rucher est à la tête de 25 RUCHES.

PREVISIONS D'ACTIVITES DE L'ASSOCIATION ET DU RUCHER EN 2017

La rencontre du printemps se fera chez Philippe DONCHE GAY le 13 mai 2017.

On continue d'installer le rucher qui se nomme désormais le RUCHER SAINTE MARGUERITE à AUBAINE, les volontaires sont les bienvenus, forum des associations à l'automne 2017, Site internet, achat d'un groupe électrogène pour le rucher , visite de l'Association Suisse Apicole de la section de Bâle le 26 août prochain, ateliers plus spécifiques le samedi au rucher si la météo est meilleure qu'en 2016, séance théorique en février, demande de subvention

QUESTIONS DIVERSES

Suivi de l’évolution du frelon asiatique : NOMBREUX FRELONS A SAVIGNY LES BEAUNE, rappel de commencer à poser les pièges à partir de février-mars, nouvelle réglementation pour les déclarations d'impôt.

DECLARATIONS DE RUCHER OBLIGATOIRES :

Désormais, chaque année, les déclarations seront réalisées entre le 1er septembre et le 31 décembre au titre de l’année en cours. 

La Médaille de l'ordre national du mérite agricole a été remise au président Gilles MOINDROT

Le Président lève la séance à : 15h30.

Organisation de la tombola avec des lots fournis par la coopérative apicole du Jura et le Conseil Régional.

 

31 - HAUTE-GARONNE - Syndicat Apiculteurs Midi-Pyrénées

31 1Fondation de l’ACADÉMIE DE L'ABEILLE D'OR® suivie de la REMISE DES PREMIÈRES ABEILLES!

L'ACADÉMIE DE L'ABEILLE D'OR®  est née de la volonté du Conseil d’Administration du Syndicat Apiculteurs Midi-Pyrénées, suite aux actions menées contre les pesticides néonicotinoïdes au long de l'année 2016, en collaboration avec des structures telles que le SNA (Syndicat National d'Apiculture) et la FNH (Fondation Nicolas Hulot). Rappelons que ces actions, locales et nationales, ont abouti de justesse à une interdiction qui prendra effet en septembre 2018 et en 2020.

L'ACADÉMIE DE L'ABEILLE D'OR a pour objectif de pérenniser cette vigilance active en faveur de la santé de l'Abeille, en réunissant des femmes et des hommes engagés en ce sens, issus de monde politique, scientifique, de la société civile ou des professionnels de la filière apicole.

Concrètement, L'ACADÉMIE DE L'ABEILLE D'OR se conçoit comme une structure lanceuse d'alerte : elle assurera une veille sur l'état des pollinisateurs, une diffusion d'informations sur ce thème, et un plaidoyer auprès des décideurs. Juridiquement, elle prend la forme d'une association loi 1901 à laquelle toute personne en accord avec les objectifs mentionnés peut adhérer. L'appellation a été déposé à l'INPI (Institut National de la Propriété Industrielle).

31C'est sous l'égide de son parrain et co-fondateur YANN ARTHUS-BERTRAND que la fondation de L'ACADÉMIE DE L'ABEILLE D'OR a eu lieu dans le cadre historique de l'hôtel d'Assézat à Toulouse, vendredi 9 décembre 2016. Cet hôtel toulousain en dehors d'être le plus prestigieux de la ville rose est surtout le siège des académies toulousaines. Il héberge notamment de l'Académie des Jeux Floraux qui est l'académie littéraire la plus vieille d'Europe (1323).

En ouverture, l'allocution d'accueil de Philippe Cros, Directeur de la Fondation Bemberg, installée dans l'hôtel d'Assézat, insistait sur les liens entre l'art à travers les siècles et la préservation des paysages. Yann Arthus-Bertrand et Olivier Fernandez, Président du Syndicat Apiculteurs Midi-Pyrénées ont remis dans la foulée les premières Abeilles d'Or, et le diplôme correspondant, à des récipiendaires tous présents et tous conscients des enjeux, qu'ils n'ont pas manqué de rappeler:

Pour le collège scientifique :

Pr. Martin Giurfa, directeur du centre de la cognition animale du CNRS, spécialiste du cerveau de l'abeille.

Pr. Joseph Hemmerlé, spécialiste de l'apithérapie, directeur de recherche à l'INSERM.

Pour le collège société civile :

Stéphane Batlle directeur de la compagnie de théâtre « Le Grenier de Toulouse » et metteur en scène de l'Abeille du 18 Juin.

François Veillerette, porte-parole de l'ONG Générations Futures.

Pour le collège politique :

Delphine Batho, ancienne Ministre de l'Environnement et députée des Deux-Sèvres, co-initiatrice de l'amendement parlementaire ayant permis l'interdiction des insecticides néonicotinoïdes.

Gérard Bapt, député de Haute Garonne, cardiologue, engagé dans le combat contre bisphénol A, le Médiator, des épandages aériens de pesticides et des insecticides néonicotinoïdes.

Jean-Paul Chanteguet, député de l'Indre, président de la commission développement durable de l'Assemblée Nationale, co-initiateur de l'amendement parlementaire ayant permis l'interdiction des insecticides néonicotinoïdes.

Gérard Onesta, président du bureau de l'Assemblée au Conseil Régional d'Occitanie, ancien vice-président du parlement européen. Engagé sur les dossiers : Gaucho, néonicotinoïdes, OGM et épandages aériens de pesticides.

Jean-Michel Fabre, vice-président du Conseil Départemental en charge de l'Environnement. Engagé sur le dossier des épandages aériens.

Jean-Jacques Bolzan, adjoint au Maire de Toulouse, engagé dans la lutte contre les épandages aériens de pesticides et initiateur du vœu municipal adopté cet été contre les insecticides néonicoinoïdes.

Patrick Jimena, conseiller municipal et ancien Conseiller Général engagé dans la lutte contre les épandages aériens de pesticides.

Pour le collège filière apicole :

Denis Sapène, Vice-président de la Fédération Française des Apiculteurs Professionnels (FFAP).

Frank Aletru, Vice-Président du Syndicat National d'Apiculture et co-fondateur de l'ONG Terre d'Abeilles (SNA).

Des échanges avec la presse, et une projection-débat animée par Yann Arthus-Bertrand autour de son dernier film, HUMAN, ont ponctué la soirée.

L'académie lancera courant février son site internet où vous pourrez retrouver les interviews des différents récipiendaires, les photos de la soirée de fondation, ainsi que le texte de l'Abeille du 18 JUIN en différentes langues. 

Le prochain événement aura lieu le 18 Juin prochain !

www.academie-abeille-or.org

Plus de renseignements :   Olivier Fernandez 06.37.20.27.46

 

50 - MANCHE - La Manche Apicole

50 1La Cité de la Mer : cadre du concours des miels de Normandie

Pour la Manche Apicole, l’année 2016 s’est terminée par l’organisation de la cinquième édition du concours des miels de Normandie. Nous avons choisi le bâtiment art déco de la Cité de la mer, l’ancienne gare transatlantique de Cherbourg-en-Cotentin. Quatre des cinq départements normands (Calvados, Eure, Manche, Orne) ont concouru dans les catégories clairs, ambrés, foncés, colza et pain d’épices. Les trois finalistes de chaque catégorie, sélectionnés dans chaque département, se sont affrontés. Des miels d’exception : de bocage, de lande, de ville, très complexes qui ont apporté un grand plaisir aux juges, quatre par table, tous issus du monde apicole, chacun a été formé à la dégustation et l’analyse sensorielle.

La dégustation du miel en vue d’un jugement ne s’improvise pas. Elle est technique et s’apprend auprès de personnes compétentes. Il faut suivre un stage pour connaître tous les aspects de cet acte d’analyse sensorielle qui demande beaucoup de concentration. 

Le juge doit s’entraîner tout au long de l’année à décrire des miels variés pour acquérir un vocabulaire et un sens du jugement.

Au travers de ces prix qui valorisent les trois premiers par catégorie, on récompense le choix de l’emplacement, le travail et le soin apportés à la production du miel. Une telle reconnaissance assurera à l’apiculteur un sérieux coup de projecteur dans les médias locaux et ainsi favorisera la promotion du miel produit. Voici les résultats.

50 2Miels clairs : 1. Jean Boivin-Renet (Manche) ; 2. François Ditta (Eure) ; 3. Vincent Douville, (Manche).

Miels ambrés : 1. Jean Boivin-Renet (Manche) ; 2. Jean-Marc Morel (Calvados) ; 3. Fabien Henry (Manche).

Miels foncés : 1. Madeleine Lesclavec (Manche) ; 2. Marc Lesage (Calvados) ; 3. Louis Leterrier (Manche).

Miels de colza : 1. Jean-Marie Caillat (Eure) ; Jean-Pierre Cosnuau (Orne) ; 3. Martine Ambroise (Eure).

Pains d’épices : 1. Madeleine Lesclavec (Manche) 2. Nicole Criaud (Eure) ; 3. Lucas Lemeille (Eure).

Je profite de cet encart dans la revue pour remercier toutes les personnes qui ont participé à la réussite de cette journée. L’an prochain, le concours des miels de Normandie sera organisé dans le département de l’Orne.

Alain LESCLAVEC

 

57 - MOSELLE - Syndicat des Apiculteurs de Metz

57 1Le syndicat des apiculteurs de Metz et environs s’est réuni pour son assemblée générale ordinaire en présence de Monsieur Éric Gulino, maire de Montoy-Flanville, village où se trouve désormais le nouveau rucher-école.

Martine Clausset, présidente du syndicat a déploré la baisse des récoltes de miel sur la saison 2016, touchant toute les régions de France, une diminution de 50 à 60 % par rapport à 2015. Les conditions climatiques se sont surajoutées aux problèmes récurrents de l’apiculture : intoxications, manque de diversité de la végétation, prédateurs…

Lors du 21e congrès de l’apiculture à Clermont-Ferrand, Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, présente pour la première fois, a fait voter l’interdiction totale des néonicotinoïdes en France à partir du 1er septembre 2018, avec des dérogations possibles jusqu’en 2020.  Concernant le frelon asiatique Vespa Velutina, les préfets auront le pouvoir d’engager des opérations de destructions de nids, y compris sur les propriétés privées. Cette annonce fait suite au classement par la Commission Européenne de ce prédateur redoutable sur une liste d’espèces invasives en juillet dernier. Rappelons que ce frelon a été introduit en France en 2004 !

Le rucher-école a reconduit toutes ses activités : 26 stagiaires au cours d’initiation à l’apiculture de loisir en 2016, le groupe de 2017 est déjà complet.

- Les visites pédagogiques se sont succédé tout au long de la saison, 615 scolaires y ont assisté.

- En juin, nous avons célébré l’inauguration du rucher-école en présence d’Éric Gulino, maire de Montoy-Flanville ; Jean-Marc Todeschini, sénateur et Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense ; Marie-Jo Zimmermann, député ; Martine Gillard, conseillère départementale du canton du Pays messin ainsi que de nombreux amis et apiculteurs. Un moment intense en émotions.

- Et toujours notre présence sur de nombreuses animations : le Zoo d’Amnéville, Rencontres autour des métiers animaliers ; les marches populaires de Queuleu, Devant-les-Ponts, Courcelles-Chaussy ; la Balade des Arts à Montoy-Flanville ; le marché fermier à Metz Magny ; le Savoir Vert 2016 à Moulins-Lès-Metz dédié aux amoureux des jardins et le salon agricole AGRIMAX. 

Quitus a été donné à Marcel Decaudin, trésorier depuis 14 ans et qui démissionne de son poste.

57En 2016 la législation apicole a évolué et Francis Lambinet, nous en a expliqué les principales modifications avec exemples à l’appui.

Monsieur le maire, Éric Gulino, nous a fait part de plusieurs très bonnes nouvelles : 

- Aucune charge locative nous sera demandée en 2017, ce qui nous permettra de parfaire notre installation et d’investir dans du matériel pédagogique. 

- Une aide financière sera allouée pour le transport des scolaires aux établissements des environs, désireux de visiter le rucher-école et les jardins à thèmes de Montoy-Flanville intitulés « Les jardins secrets de Jean-Marie Pelt ».

- Viser le label APIcité créé par l’UNAF (Union Nationale de l’Apiculture Française) : ce label doit inciter à la poursuite d’une stratégie municipale cohérente en faveur des abeilles domestiques, des pollinisateurs sauvages et de la biodiversité ainsi qu’une meilleure qualité de vie envers les citoyens. 

- Confection d’un stand personnalisé pour nos animations apicoles.

Quatre objectifs judicieux en perspective….

La matinée s’est poursuivie par une conférence de Monsieur Franck Steffan, directeur de la Fereepas (Fondation européenne de recherche sur l’éducation et l’écologie de la personne et de ses applications sociales) : Sauver l’homme et la nature : biodiversité.  

Franck Steffan aura pris la parole devant un auditoire averti et conquis. 

Il aura été question des conséquences d’une érosion patente de la biodiversité. 

Un message d’alerte et d’espérance dont nous pourrions transformer l’essai en réussite.

Dès lors où l’homme pourra se réconcilier avec les siens et tous les êtres qui partagent avec lui notre terre.

Les échanges furent riches, entre apiculteurs on se comprend. 

 

62 – PAS-DE-CALAIS – L’APICULTEUR BETHUNOIS

L’Assemblée Générale de Printemps 2017 de l’Apiculteur Béthunois, aura lieu le dimanche 9 avril à 9h15, à la Charité-Le-Poche, rue Fernand Bar, à Béthune – Face au Centre Sportif Léo Lagrange.

A l’ordre du jour ; rapports administratifs et d’activités, l’actualité apicole, questions diverses, activités syndicales 2017, le Rucher syndical, calendrier des réunions d’études 2017, technique apicole, bibliothèque.

La réunion du Conseil d’administration aura lieu à l’issue de l’Assemblée Générale.

 

73 - SAVOIE - Rucher des Allobroges

La prochaine assemblée générale annuelle du Rucher des Allobroges aura lieu le : dimanche 19 mars, à Modane, salle polyvalente (derrière le supermarché Casino), à 9 h (accueil à partir de 8 h 30).

Tous les administrateurs des sections du RDA sont invités + un moniteur par rucher école ; ainsi qu'au repas qui suivra, à Aussois, aux Forts de l'Esseillon."

 

77 – SEINE ET MARNE - Fédération de Seine et Marne

La fédération et le GDSA 77 organisent le 11 mars leur congrès à la salle des fêtes de Diant, Grande rue à côté de la Mairie.

De 9h30 à 12h00 : congrès du GDSA 77.

Le midi vous pourrez vous restaurer au petit perrichois à 8 km de Diant au 06 76 06 40 75

 De 14h30 à 17H00 : congrès de la fédération des apiculteurs de Seine et Marne.

Bilan de l’année 2016

Présentation du nouveau bureau

Présentations du bilan financier

Relation et coopération avec les propriétaires forestiers

Projets pour l’année 2017

Questions diverses.

 

90 - TERRITOIRE DE BELFORT  - Abeille Belfortaine

90« L’AG de notre syndicat s’est déroulée le samedi 4 février à 10h au centre culturel de Belfort Nord en présence de 75 adhérents.

Une minute de silence honore la mémoire de notre camarade Michel GARNIER récemment décédé.

 Le président BONNAIN  présente ensuite  le rapport moral et le bilan financier du syndicat ainsi que l’actualité du rucher école et le compte rendu  des actions  de l’année apicole écoulée. Le rapport et le  bilan sont approuvés à l’unanimité.

Il présente également le plan d’actions 2017 de l’abeille Belfortaine  et délivre les informations d’actualité utiles aux adhérents du syndicat.

Le nombre d’adhérents augmente régulièrement depuis plusieurs années et atteint 115 à fin 2016. 

Le tiers sortant est réélu partiellement.  Me THIERY et Mr PINTO entrent entre au CA en remplacement de Me  NANSE et Mr HECK démissionnaires.

Une tombola fait quelques « heureux » parmi l’assistance et le verre de l’amitié est offert en  clôture de la séance.

Ceux qui le souhaitent se retrouvent ensuite autour d’un repas. »

Rédacteur  F Hoffmann

 

91 - ESSONNE - Syndicat Apicole du Val d’Essonne

Compte -rendu de l’Assemblée Générale  du Syndicat Apicole du Val d’Essonne

L’Assemblée générale du SAVE a eu lieu  samedi 28 janvier 2017 à  la Salle des fêtes de Montlhéry à 14h30. Quatre vingt neuf  apiculteurs y étaient présents ou représentés.

Le Président  du Syndicat  Serge VANCOPPENOLLE et le Conseil d’Administration ont mandaté Mr Patrick POUPEAU, Vice Président, pour présider la séance.

 Les rapports moral et financier  ont été approuvés à l’unanimité et à la majorité.  Les quatre administrateurs sortants ont été ré élus par l’assemblée.

  Mr Patrick POUPEAU a relaté les différentes actions menées pendant l’année 2016, soulignant un réel effort au niveau de la formation et la mise en place d’un nouveau rucher de production. Il a fait un vibrant appel au bénévolat  parmi les adhérents pour assurer la pérennité des activités  au sein du Syndicat.

 Les nouvelles règles fiscales appliquées à l’apiculture ont été expliquées, et ont suscité de nombreuses questions.

Mr  Jean-François PLET a développé le projet de la mise en place d’un élevage de reines pour les deux années à venir.

Après avoir félicité les lauréats du concours de miel, les adhérents ont été invités  en toute convivialité autour d’un verre de l’amitié.

Le Conseil d’Administration s’est réuni après l’Assemblée Générale. Il a élu sa nouvelle Présidente, Madame Cécile LAPIERRE. 

Nous lui adressons toutes nos félicitations.

SAVE/ Communication/ Patrick POUPEAU