Accueil Blog

Sommaire et éditorial de l’Abeille de France d’avril 2018 – N°1056

Couverture du numéro sur le 1er congrès international d'apiculture et d'apithérapie

Éditorial

Par Frank Alétru

Une sortie d’hivernage qui ne fait pas que des heureux !

Depuis plusieurs semaines, les appels de détresse des apiculteurs qui constatent des taux de mortalités très importants dans leurs ruchers sont nombreux. Ces constats inquiétants et pour certains économiquement catastrophiques concernent tout l’hexagone et tous les types d’apiculteurs, débutants, ruchers-écoles, y compris des professionnels très expérimentés. Toutes les zones géographiques de l’hexagone sont concernées, qu’il s’agisse de ruchers situés en bord du littoral, en plaine, en zone de montagne, ou de ruchers en ville. Toutes les hypothèses sont évoquées : pesticides, varroas, virus, effets combinés… Les investigations seront compliquées. Nous vous invitons à nous retourner le questionnaire « enquête mortalités printemps 2018 » que vous trouverez en pages intérieures. Dans les ruchers indemnes, un retard de développement est généralement constaté, en raison de ce printemps tardif. Dans un tel contexte, le travail au rucher ne va pas manquer pour tenter de remplir les premières hausses de l’année. Des difficultés aussi pour les éleveurs de reines et les producteurs d’essaims. Il sera très difficile de respecter les délais de livraison et même pour certains d’honorer leurs carnets de commandes.
Voilà une campagne apicole qui débute dans un contexte peu favorable pour nos abeilles. La plus grande vigilance dans le suivi des colonies est donc impérative. En complément des visites de printemps habituelles, des contrôles varroas généralisés s’imposent afin de connaitre le niveau réel d’infestation et pouvoir ainsi intervenir si besoin en temps utile.

Un autre fléau : le vol de ruches

D’année en années, les vols de ruches augmentent…! Terrible constatation. Des vols principalement réalisés par des apiculteurs, c’est affligeant. La courbe des vols de ruches augmente proportionnellement avec celle des pertes de colonies et celle des diminutions de récoltes.
Fin mars, un vol important de ruches et ruchettes a eu lieu dans la Drôme. Par chance, elles ont été retrouvées très rapidement et le voleur a pu être interpellé. Il s’agit d’un apiculteur d’une trentaine d’années, coutumier du fait. Une plainte a été déposée par le propriétaire et un jugement va avoir lieu. Le SNA suivra donc cette affaire de très près et demandera la plus grande sévérité au tribunal.
Nous vous conseillons d’être vigilants et surtout d’identifier, par marquage à chaud, tout votre matériel : corps-hausses-planchers-toits, d’apposer un coup de tampon encreur sur la tête des cadres de vos ruches peuplées et d’appliquer une marque à feu sur vos cadres neufs. Voilà un investissement collectif de marquage à faire dans nos syndicats départementaux.

Interprofession : l’outil se construit

Les statuts et le règlement intérieur d’InterApi ont été validés et votés article par article. Tout le temps nécessaire au débat a été accordé préalablement à chaque vote d’article. C’est un premier grand pas dans la construction de ce futur outil d’intérêt général pour la filière. Il nous reste à réaliser un premier budget prévisionnel de fonctionnement, définir un programme d’actions prioritaires pour la filière ainsi qu’à déterminer une CVO la plus minime, égalitaire et acceptable par les apiculteurs qui tirent un revenu de l’apiculture. Le SNA veillera à ce que les apiculteurs de loisirs et les petits producteurs ne soient pas concernés par la CVO, comme c’est majoritairement le cas dans les autres interprofessions. Le miel, le pollen et la gelée royale d’importation devraient participer au financement de l’interprofession. Tout ceci est en cours de réflexion. Vous pourrez tous consulter prochainement les statuts d’InterApi et son règlement intérieur sur le site internet de L’Abeille de France et sur celui du SNA, dans l’attente qu’InterApi dispose du sien. Le SNA procédera aussi à un sondage auprès de ses adhérents à propos des priorités d’actions qui seraient à mettre en œuvre par InterApi.

Congrès international d’apiculture et d’apithérapie de Rouen

Ce sont plus de 4000 m2 d’exposition de matériel et de produits apicoles qui seront proposés aux visiteurs, un record. Et notre appel au génie des inventeurs dans le cadre du concours de l’innovation est déjà complet. Tout ceci prouve le dynamisme de notre filière, malgré un contexte difficile.
Un programme riche en conférences inédites vous sera aussi proposé, alors ne tardez pas à réserver vos billets d’entrée sur notre site internet.

Frelons asiatiques : premières dispositions

Pour conclure, une bonne nouvelle : la stratégie mise en place par le SNA et relayée sur le terrain par les apiculteurs a porté ses fruits ! Le Préfet de la Somme prend les dispositions nécessaires relatives à la destruction des nids par les services préfectoraux. D’autres préfets envisagent de prendre les mêmes mesures.

“L’apiculteur pessimiste se plaint du temps, l’optimiste espère qu’il va changer, le réaliste soigne son rucher.”


Sommaire

5 ÉDITO Une sortie d’hivernage qui ne fait pas que des heureux ! Frank ALÉTRU
6 INFOS PRATIQUES
7 DES MILLIARDS DE FLEURS POUR LES ABEILLES
8 ENQUÊTE MORTALITÉS PRINTEMPS 2018
10 FACE AU FRELON ASIATIQUE… 1ère disposition préfectorale Frank ALÉTRU
14 PAGE PRO Observatoire de la production apicole André BARLIER
16 PAGE PRO InterApi
20 ABEILLE & PHYTOPHARMACOVIGILANCE Cindy ADOLPHE
22 UN TEMPS D’AVANCE Jean RIONDET & Florent GUILLAUD
28 CONSEILS AUX LECTEURS Jean RIONDET
30 LA RUBRIQUE DU NÉOPHYTE François MOREAU
32 1ER CONGRÈS INT. D’APICULTURE & D’APITHÉRAPIE
34 DOSSIER : LE VENIN D’ABEILLE
Épisode 3 Le Venin d’abeille Dr Joseph HEMMERLÉ
38 Urgences au rucher Dr Albert BECKER
40 AGRONOMIE Les méthodes de culture… François MOREAU
46 PLANÈTE MIEL Les Fabaceae (4) Paul SCHWEITZER
48 LA PLANTE DU MOIS La Bourrache du Caucase Jacques PIQUÉE
51 LES RECETTES DE CÉLINE Flan au chèvre / Cake au miel Céline LAIR
52 SCA La dégustation des miels Guy DUCROUX
54 VIE DES SYNDICATS
58 PETITES ANNONCES
60 LIBRAIRIE Géraldine PETIT
62 BULLETIN D’ABONNEMENT

Assemblée Générale Apinord – sections de Douai et Lille

Salle de réunion

Chers amis apiculteurs,

Notre réunion de printemps aura lieu cette année le samedi 14 Avril 2018 dès 14h à Coutiches, Salle Transloko à coté de la salle des fêtes derrière la mairie.

Le camion du Complexe Apicole de Chavignon effectuera vos livraisons lors de cette rencontre, veuillez passer vos commandes de matériel directement au 03.23.21.61.62.

La date de la réunion d’automne vous sera communiquée par courrier et dans l’Abeille de France.

Reprise des cours au Rucher École de Rieulay courant Septembre 2018. Quelques places restent disponibles, inscription par mail à :
apinord-rucher-ecole-rieulay@googlegroups.com
ou par téléphone au 06.22.08.16.08 (Emilie Banasik)

Assemblée Générale – Le Miel de la Montagne Vosgienne (88)

Des ruches

Notre assemblée générale se tiendra le samedi 24 mars 2018 après-midi à Bellefontaine.

La distribution de cire s’effectuera à partir de 13h30. L’assemblée générale débutera à 14h30 avec les différents rapports moraux, d’activités et financiers. Elle se poursuivra par les exposés des différents intervenants en matière sanitaire et divers points d’actualité (pesticide, informations nationales, récoltes…). Cette assemblée se terminera avec le traditionnel verre de l’amitié.

Pour les personnes désireuses de poursuivre les échanges sur les différents points abordés lors de l’assemblée générale, elles pourront réserver le repas du soir auprès du président Pierre TISSERANT (03.29.62.24.53) ou du secrétaire Antoine JACQUOT (06.74.05.07.91).

Rappels :

– Les permanences au rucher des Avôlets se tiennent chaque 3ème samedi de chaque mois de 14h00 à 17h00.
– Pour les retardataires n’oubliez pas de renvoyer votre feuille rose d’adhésion rapidement car vous ne recevrez plus ‘L’Abeille de France’
– Les cours d’apiculture se tiendront les 3 mars et 17 mars de 14h00 à 18h00 à la salle de Rupt sur Moselle, et les 7 avril, 21 avril, 5 mai, 19 mai, 16 juin, 15 septembre et 6 octobre de 14h00 à 18h00 au rucher des Avôlets 15, route de Lépanges à Rupt sur Moselle.

Le Secrétaire
Antoine JACQUOT

Vie des syndicats de mars 2018

Un apiculteur

43 – HAUTE – LOIRE – SYNDICAT D’APICULTURE HAUTE LOIRE

L’assemblée ordinaire du syndicat d’apiculture s’est déroulée au Puy en Velay le samedi 17 Février 2018 à 14H30; le président Robert Coudert ouvre la séance en faisant observer une minute de silence à la mémoire de Mr Pierre Boulon,ancien vice-président du syndicat; la lecture du P.V 2017 est faite par Mme Flandin,vice-présidente, et adoptée; Mr Rochette,trésorier,donne lecture du bilan financier,équilibré grâce à une gestion rigoureuse.

Dans son rapport moral,le président souligne que les fortes gelées de printemps ont sur certains secteurs anéanti tout espoir de récolte,notamment en plaine où les tilleuls et acacias ont subi de gros dégâts les apiculteurs de montagne ont fait une récolte de sapin normale, les ruches sur certaines zones de Haute-Loire ont dû être approvisionnées en sirop pour combler le manque de miel;la sècheresse automnale a stoppé la ponte de la reine,avec pour conséquence un hivernage avec de vieilles abeilles, d’où les pertes importantes de ruches (ce qui fait craindre de nombreux vols !)

A l’heure actuelle grâce aux médias,un engouement exceptionnel pour l’apiculture se développe: tout le monde veut sa ruche, sur son toit, dans son jardin,au mépris des règles de voisinage (cause de futurs conflits).

Un pesticide nommé “closer” a vu son A.M.M suspendue momentanément; devant les scandales à répétition de l’alimentaire, le miel reste une valeur sûre pour le consommateur;
Le problème du frelon asiatique est longuement débattu par Mr Chardon,président du CIVAM;
Mr Hannier, vétérinaire-conseil du groupement de défense sanitaire apicole nous informe d’une réunion sur le varroa le 31Mars à Chadrac;
Mr Clément,nouveau président du GDSA,parle également du frelon et des pistes à suivre en collaboration avec la fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles, avec une réunion des 3 structures apicoles départementales.

En questions diverses, il a été décidé de suspendre notre adhésion à l’ADAA Auvergne-Rhône-Alpes.

L’achat de ruchettes d’abeilles noires est reconduite.

En fin de séance, sont élus: Mme Flandin,Mm Plantin,Rochette,Coudert;(aucun nouveau candidat)

La séance est levée avec le verre de l’amitié.

57 – MOSELLE – RUCHER ECOLE DES AMMONITES DE HETTANGE-GRANDE

Varroa, cauchemar des abeilles et des apiculteurs

Une réunion du syndicat d'apiculteurs

Samedi 13 janvier le Rucher école des Ammonites de Hettange-Grande a organisé une conférence sur le fléau de l’apiculture « le Varroa et les maladies (une douzaine) qu’il transmet aux abeilles ».

Cette conférence s’inscrit dans le Plan Apicole Européen 2017/2019 et coordonnée par l’OVVT Grand Est.

Varroa destructor est un acarien parasite de l’abeille adulte ainsi que des larves et des nymphes. Originaire de l’Asie du Sud-Est, il est arrivé en France en 1982. Seules les îles d’Ouessant en Bretagne sont épargnées.

Ce parasite provoque des pertes économiques importantes en apiculture pouvant atteindre 5 kg de miel par ruche. Il est une des causes de la diminution du nombre d’abeilles.

La conférencière, Emilie WENISCH, vétérinaire diplômée en apiculture, a brillamment captivé l’assistance qui comptait pas moins de 93 auditeurs représentant les ruchers écoles de Metz, de la vallée de la Fensch et de Thionville, invités par le Président du rucher des Ammonites, Alain PEIGNARD.

Toutes les maladies auxquelles l’apiculteur peut être confronté ont été passées en revue, les causes bien sûr et surtout les parades et bons gestes qui devraient permettre à l’apiculteur de garder son cheptel en bonne santé.

62 – PAS DE CALAIS – SYNDICAT APICOLE DU BOULONNAIS

Le Syndicat Apicole du Boulonnais invite ses adhérents à sa prochaine Assemblée Générale qui aura lieu le samedi 10 mars à 15 heures 30 à la salle DUMORTIER, rue de la COLONNE à Saint Martin les Boulogne. Monsieur Joly, vétérinaire du GSA, y interviendra sur le varroa.

La distribution du matériel commandé se fera à partir de 14 heures.

le secrétaire, Joël BERTHE

76 – SEINE-MARITIME – SYNDICAT APICOLE DE HAUTE NORMANDIE

Notre 7ème Printemps des Abeilles et des Apiculteurs se tiendra le Samedi 17 Mars 2018 de 9h00 à 17h00 à Buchy.

Au Programme de cette manifestation :

Deux conférences gratuites seront assurées par Mr Odoux (INRA):

De nombreux stands seront proposés sous la halle : animations enfants, marché au miel, dégustation de miels, ruchers écoles et ceta, démonstration de fabrication de caramel au miel, explications sur la composition d’une ruche et présentation de livres sur l’apiculture.

Distribution des commandes groupées du SAHN.

Vente de matériel apicole.

Un repas de groupe sera proposé aux adhérents qui auront réservé

79 – La Corrida internationale de Magné

La Corrida internationale de MagnéIl s’agit d’une course à pied sur 10 km qui a l’originalité d’associer dans un même peloton nombre de coureurs déguisés, des participants d’un jour et des internationaux de renom, venus l’espace d’un moment faire la grande fête de la course à pied du bout de l’an (31/12/2017 pour la 22 ème édition), avec 1500 coureurs.

J’ ai participé à cette course déguisée en apicultrice ( avec ma vareuse).

J’ai poussé sur 10 km, un ensemble représentant l’environnement des abeilles: une ruchette, un enfumoir, des pots de miel, le tout décoré de fleurs et d’abeilles.Je n’ai pas eu froid, un vrai défi ! j’ai obtenu la 2eme place pour le classement individuel des déguisements.

83 – VAR – UAV et GDSA83

assemblées générales de l’Union des Apiculteurs du VarUAV GDSA83Le 3 février 2018 se sont tenues à Brignoles en salle polyvalente du parc de la foire, les assemblées générales de l’Union des Apiculteurs du Var (UAV) et du Groupement de Défense Sanitaire Apicole du Var (GDSA83).

Pour l’UAV, le président a indiqué dans le rapport moral une année apicole 2017 un peu meilleure que la précédente mais le printemps précoce suivi d’une longue sécheresse puis d’un été chaud accompagné d’incendies et surtout la toujours forte présence du frelon asiatique ont affaibli les colonies pour l’entrée en hivernage. En 2017 les réunions du conseil d’administration, la participation à la foire de Brignoles et le concours des miels, la représentation dans les organisations apicoles ont fortement occupé les administrateurs. Un appel pressant a été adressé aux adhérents pour rejoindre l’équipe dirigeante. Un résultat financier positif et un budget en équilibre concrétisent la bonne santé de l’UAV qui représente à ce jour une centaine d’apiculteurs. Tous ces rapports ont été adoptés à l’unanimité. En clôture de séance le président a obtenu l’accord de l’assemblée pour une aide financière au syndicat des lavandiculteurs pour l’installation de barres chasse abeilles sur les machines à couper les lavandes.

Après une pause et en présence de Mme C. LASSOUTANIE premier adjoint à la mairie de Brignoles représentant le Maire et vice-présidente du conseil départemental, le GDSA83 a ouvert son assemblée par le rapport moral du président. Il a cité la mise à plat du mode de fonctionnement par modifications des statuts, l’amélioration de la gestion et distribution des médicaments, les relations avec le vétérinaire conseil suite à la mise en place du Plan Sanitaire d’Elevage apicole nécessitant l’intervention d’un Technicien Sanitaire Apicole pour visite des ruchers (1/5 par an). L’activité du conseil d’administration représentant 310 adhérents a été soutenue en 2017 avec les diverses réunions décisionnelles internes, la participation aux organismes apicoles et la gestion-distribution des médicaments qui ont permis de traiter 22000 ruches (théorique). Le rapport financier montre une gestion saine et rigoureuse et un budget prévisionnel conforté par l’annonce du versement très prochain de la subvention 2017 autrefois attribuée par le département et maintenant de la compétence de la région. Tous ces rapports ont été adoptés à l’unanimité. Après élections des nouveaux administrateurs et les questions diverses (alertes démoustications, visites de ruchers, fiche pharmacovigilance) la séance a été clôturée par le président.

Après un repas convivial, le vétérinaire conseil a présenté les méthodes de lutte antivarroa par utilisation d’acide oxalique (dégouttement, sublimation) suivi de la présentation des méthodes populationnelles de lutte contre le varroa par un technicien ADAPI.

Cette journée d’échanges s’est terminée par la remise des médicaments aux apiculteurs présents sans oublier la collecte des lanières usagées.

90 – TERRITOIRE DE BELFORT – L’ABEILLE BELFORTAINE

Assemblée générale de L'ABEILLE BELFORTAINE« L’AG de notre syndicat s’est déroulée le samedi 3 février à 10h au centre culturel de Belfort Nord en présence de 75 adhérents.

Après quelques mots de bienvenue, Le président BONNAIN présente le rapport moral et le bilan financier du syndicat ainsi que l’actualité du rucher école et le compte rendu des actions de l’année apicole écoulée. Le rapport et le bilan sont approuvés à l’unanimité.

Il présente également le plan d’actions 2018 de l’abeille Belfortaine et délivre les informations d’actualité utiles aux adhérents du syndicat.

Le nombre d’adhérents augmente régulièrement depuis plusieurs années et atteint 120 à fin 2017.

Le tiers sortant est réélu. Félicitations à Me PARISOT, Mr MICHALET et Mr SCHAEFFER.

Thierry BROCARD Technicien Sanitaire Apicole présente ensuite son rôle et les actions sanitaires de terrain prévues en 2018 sur notre zone.

Une tombola fait quelques « heureux » parmi l’assistance et le verre de l’amitié est offert en clôture de séance.

Ceux qui le souhaitent se retrouvent ensuite lors d’un repas « Au pied du Lion ».

Rédacteur F Hoffmann

91 – ESSONNE – SAVE et GDSA

Assemblées Générales du SAVE et du GDSA

Le 27/01/2018, le Syndicat des Apiculteurs du Val d’Essonne et le GDSA 91 ont innové en faisant leurs assemblées générales ensemble à Montlhéry et pour la première fois.

Ce fut une réussite.

Les 150 apiculteurs présents sous la houlette des 2 présidents ; madame Cécile LAPIERRE pour le SAVE, et monsieur Yves BAUDRON pour le GDSA ont pu apprécier les interventions du Docteur Vétérinaire, madame Odile FARGE, référente pour l’Essonne, sur la problématique du Varroa , ainsi que l’intervention de Messieurs Yves BAUDRON et Laurent DECHARGERES sur la cire contaminée .

On retiendra également qu’en 2017, en plus de nombreuses activités, le SAVE a initié 34 agriculteurs à l’apiculture en 2 formations de 2 jours à la demande de la chambre d’agriculture de l’Essonne .

En fin de réunion, le GDSA a distribué les produits phytosanitaires aux adhérents, et la journée s’est terminée par un verre de l’amitié.

Sommaire et éditorial de l’Abeille de France de mars 2018 – N° 1055

Editorial

Par Frank Alétru

QUAND ARRIVE ENFIN LE TEMPS DES DÉCISIONS !

Nous les attendions depuis des années ces décisions en provenance de Bruxelles, et enfin une première salve de votes de bon augure nous est parvenue fin février.

– Un vote à la quasi-unanimité pour un rapport d’initiative en faveur de l’apiculture qui contient un ensemble de mesures de soutien économique pour financer la recherche de nouvelles méthodes de lutte contre la varroase et contre le frelon asiatique Vespa velutina ;

– La reconnaissance et la valorisation par la PAC des jachères couvertes par des variétés de fleurs mellifères et pollenifères, en qualité de surfaces d’intérêt écologique (SIE) ;

– L’identification claire des emballages des pesticides concernés par une mention sans ambiguïté « Dangereux pour les abeilles » ;

– Et pour compléter le tableau, c’est l’EFSA qui vient de confirmer l’incompatibilité des néonicotinoïdes vis-à-vis des abeilles domestiques et des autres pollinisateurs.

Des années de combats, d’études, de déplacements et de réunions sont résumées dans ces décisions. Il restera maintenant aux législateurs européens de transformer tout ceci en textes règlementaires et aux états membres de réellement les appliquer ensuite.

Le Syndicat National d’Apiculture y veillera et ne lâchera pas la pression qu’il a déjà mis en oeuvre auprès des instances européennes.

INTERPROFESSION

InterApi, outil interprofessionnel d’intérêt général pour notre filière, se construit peu à peu. Les étapes de la validation des statuts et des élections sont passées. Le règlement intérieur, quant à lui, est en relecture. Un outil de communication et d’information à destination de la filière toute entière est en cours de création.

Il reste encore beaucoup à coconstruire (notamment une CVO des plus minime et économiquement acceptable pour les apiculteurs professionnels, un budget…) et le Syndicat National d’Apiculture veillera attentivement au respect de deux objectifs principaux : répondre aux attentes prioritaires des apiculteurs qui ont été définies dans les trois axes du projet de plan de la filière apicole (présenté et signé par l’ensemble des syndicats apicoles en décembre dernier) et amener une plus-value à la filière toute entière.

CONGRÈS INTERNATIONAL D’ APICULTURE ET D’ APITHÉRAPIE

La liste des exposants s’allonge chaque semaine, les sollicitations spontanées de conférenciers nous parviennent régulièrement et le programme sera assurément riche et diversifié ; celui-ci vous sera dévoilé prochainement. Un concours européen de l’innovation apicole richement doté est aussi au programme.

FORMATION DES FORMATEURS DES RUCHERS-ÉCOLES

L’avis général est unanime, cette première série de formations a eu un large succès, il ne nous a d’ailleurs pas été possible de répondre à l’ensemble des demandes d’inscription. Ces premières sessions étaient en quelque sorte un test, avec bien sûr, son lot d’améliorations à venir. Une formule à retenir et à reproduire, enrichie des remarques des précédents stagiaires.

OBSERVATOIRE DES MORTALITÉS ET DES AFFAIBLISSEMENTS DES ABEILLES.

C’est en décembre et février derniers qu’ont eu lieu les trois premières déclarations de cas de mortalités massives de colonies auprès de l’Observatoire des mortalités et des affaiblissements d’abeilles (OMAA) dans les Pays de La Loire pour deux ruchers avec un total de 60 colonies mortes sur 70 et un rucher de 24 colonies détruites à 100%. Les premières étapes des enquêtes se déroulent pour le moment correctement et les prélèvements sont partis en analyse.

Reste à venir le moment crucial : celui de l’interprétation des résultats…

Des cas de mortalités massives sur des périmètres concentrés ont aussi été constatés dans le Limousin et le Périgord. Ils viennent s’ajouter aux cas de mortalités identiques constatés précocement en octobre et en novembre dans le sud-est. Fort heureusement, les autres témoignages qui nous parviennent font part de colonies bien développées avec cependant des niveaux de réserves de nourriture très variables d’un rucher à l’autre. Il faut donc, en cette période de l’année, redoubler de vigilance.

Le coup de froid qui est passé sur la France a provoqué de nombreux gels de floraisons sur les fruitiers précoces et a un peu ralenti la relance de ponte. Ce court répit a permis à chacun de finir de préparer son matériel car, on peut le dire maintenant… la saison apicole est lancée !

Sommaire

5 ÉDITO Quand arrive enfin le temps des décisions ! Frank ALÉTRU
6 INFOS PRATIQUES
7 ACTUALITÉS
8 1ER CONGRÈS INT. D’APICULTURE & D’APITHÉRAPIE Concours
10 ÉTHOLOGIE Les abeilles se nourrissent plus sainement Cindy ADOLPHE
11 INFO EUROPÉENNE Des avancées pour l’apiculture Cindy ADOLPHE
12 UN TEMPS D’ AVANCE Jean RIONDET & Florent GUILLAUD
16 CONSEILS AUX LECTEURS Jean RIONDET
18 NOURRISSAGE DES LARVES Dr Joseph HEMMERLÉ
22 L’ APICULTURE EN NOUVELLE-CALÉDONIE Sylvie AUCORDIER
28 LA RUBRIQUE DU NÉOPHYTE François MOREAU
32 REVUE DES REVUES Traduit par Cindy ADOLPHE
34 VENIN D’ABEILLE Le dard de l’abeille Dr Joseph HEMMERLÉ
38 PATRIMOINE APICOLE Un apier à Cornillon-Confoux Patrick LAMBERT
40 PLANÈTE MIEL Les Fabaceae (3) Paul SCHWEITZER
42 LA PLANTE DU MOIS Le Corylopsis à épis Jacques PIQUÉE
44 LES RECETTES DE CÉLINE Sauté de poulet / Carrot Cake Céline LAIR
46 SCA Les miels bio du PIAUI (2ème partie) Thierry DUROSELLE
48 VIE DES SYNDICATS
52 INITIATIVE ORIGINALE Corrida Intale de Magné Isabelle MARCQ-NAUD
54 PETITES ANNONCES
56 LIBRAIRIE Géraldine PETIT
58 BULLETIN D’ABONNEMENT

Un atlas préliminaire des bourdons

Un atlas préliminaire des bourdons pour mieux connaitre leur répartition dans le Nord et le Pas-de-Calais dans la période ancienne (avant 2000) et récente (2000-2015) https://gon.fr/gon/atlas-preliminaire-des-bourdons-du-nord-pas-de-calais/
Fruit de 3 années de prospections intenses de naturalistes issus de diverses structures associatives ou professionnelles, un premier atlas de répartition des bourdons du Nord et du Pas-de-Calais vient d’être publié par la Société entomologique du Nord de la France. Les 3 200 données traitées permettent de faire le point sur la répartition des 29 espèces du territoire d’étude. Description des espèces, éléments d’écologie, indice de rareté et informations sur les territoires voisins alimentent les monographies réalisées pour chaque espèces et complètent les cartes de répartition produites. Ayant bénéficié d’une aide à l’impression de STB Matérieux, ce bulletin de 55 pages couleurs est vendu au prix unitaire de 3€ (+ 5€ de frais de port).

Vous souhaitez obtenir cet ouvrage ? Venez le récupérer dans nos locaux ou téléchargez notre bon de commande et retournez-le accompagné de votre règlement au :GON, 23 rue Gosselet (MRES), 59000 LILLE.

Vous pouvez aussi le renvoyer par courriel à contact@gon.fr (bon de commande)

Vie des syndicats de Février 2018

Un apiculteur

ARDENNES – 08 – L’ABEILLE ARDENNAISE – SECTION CHARLEVILLE MEZIERES

L’Assemblée Générale Départementale de l’Abeille Ardennaise a lieu le : Dimance 11 MARS 2018 à CHARLEVILLE MEZIERES : Salle de Nevers Rue de Vaudidon
Accueil à 9H pour tous les apiculteurs.

Café offert.

10 – Centre d’Etudes Techniques Apicoles Aubois – Association Sanitaire Apicole Auboise
Les deux associations tiendront leurs Assemblées Générales le samedi 3 mars au 10 rue de l’Isle à TROYES.

 

18 CHER – SYNDICAT APICOLE ST AMANDOIS
Laurence Tellier présidait l. AG du 25 novembre dernier. Après le rapport financier positif par le trésorier, elle faisait un récapitulatif de l’année écoulée ;

augmentation constante des adhérents, conférences de notre adhérent Jean Chabin et de Quentin Bicégo du GDSAcentre, participation au forum des associations,fête médiévale, marché de noêl.

Notre deuxième concours de miel amateurs a eu un vif succès et s’est étendu aux  départements voisins. Les récompenses ont été remises à : Jean Chabin-Daniel Taillandier-Catherine Pilé-Michel Lemoine Breuil-Eveline Klaver-Patrick Lavaine-JF Séhan,soit un total de 13 médailles et un trophée attribué à un miel de terroir.

Avec notre collaboration la ville de St-Amand Md s’est vue remettre 2 abeilles/sur 3 pour le label APIcité . C’est la première ville du Cher à recevoir ce label.

Elle possède dix ruches qui produisent du miel des différents quartiers de l’agglomération.

Avant de clôturer la séance qui a été suivie d’un sympathique repas froid, Laurence Tellier a remercié tous les adhérents qui ont oeuvré à la bonne marche de l’association et leur a souhaité des très bonnes fêtes de fin d’année.

Projet 2018 ;   deuxième fête du miel et des plantes à St-Amand Md le 9 Septembre

 

31 – HAUTE GARONNE – SYNDICAT APICULTEURS MIDI-PYRENEES
3100Une nouvelle année a commencé et avec elle de nouveaux projets mais aussi des retrouvailles ; celles avec nos élèves, nos stagiaires, prêts à se mobiliser pour la protection et l’élevage de nos butineuses.

Après la traditionnelle galette des rois de janvier dégustée lors de notre première soirée mensuelle, place aux cours programmés dès le 10 février

Et c’est encore un beau succès qui se dessine tout comme celui de la fréquentation de nos conférences. La soirée mensuelle du 7 février est d’ailleurs prometteuse d’une grande richesse d’expériences, d’avis et de réactions dans les débats ; la

venue de Manuel Izquierdo, administrateur du syndicat apicole espagnol et militant, notamment, pour l’interdiction des cultures OGM, est très attendue. Il interviendra sur la situation de l’apiculture en Espagne.

D’autres événements suivront cette année que nous vous relaterons régulièrement et bien sûr, nous vous invitons à allier votre vigilance à la notre pour faire que la sauvegarde de nos récolteuses ne soit pas un vain mot.

Plus d’informations : 05 62 87 54 89

http://www.apiculteurs-midi-pyrenees

 

34 – HERAULT – CENTRE APICOLE DE L’HERAULT

L’Assemblée Générale du Centre Apicole de l’Hérault s’est déroulée le 09 Décembre 2017 au Domaine Communal de Fondespierre à Castries.

Nous avons été heureux d’accueillir une belle assistance composée par les adhérents et sympathisants, les stagaires 2017, la municipalité représentée par Mme Chantal CROUZET Adjointe, en charge de la vie associative, sport et animation, Mr Sébastien NGUYEN créateur-responsable de notre site internet.

Les divers ordre du jour, ont été présentés et commentés dans un esprit constructif et positif.

La remise des diplômes, l’apéritif de l’amitié apicole, et le repas ont permis également de beaux échanges.

Nul besoin, de souligner l’importance de cette journée, qui permet hors l’obligation légale, de rassembler en quelques heures les participants et d’évoquer les divers événements de l’année et les futurs..

Le Centre Apicole de l’Hérault, poursuit sainement son action, le bilan financier est toujours correct, les demandes de formation comme dans tout Rucher Ecole, sont en hausses récurrentes, nous poursuivons donc dans un esprit convivial nos actions, toujours liées au bien être des abeilles et de l’apiculture en général.

Notre site internet, dont nous avions évoqué la « mise en travaux » va être opérationnel, nous pourrons, avec plus de conforts d’utilisation, communiquer, informer sur tous les sujets, n’hésitez pas de nous faire part de vos ressentis et remarques.

Le 16 Décembre, nous avons été chaleureusement accueillis à Réalmont par les membres du Synd. Apicole du Tarn, pour une des réunions inter-régionale, initiée par le SNA et animée par son président F Aletru.

Des échanges très constructifs, qui seront évoqués prochainement dans la revue.

Année 2018 qui débute, soyons toujours vigilants et réactifs, pour nos abeilles auprès des colonies mais également sur leur et notre environnement qui sollicite une attention particulière forte.

 

38 – L’ABEILLE DAUPHINOISE – SECTION VIENNE

3800Compte rendu d’Assemblée Générale du 2 décembre 2017  –  Au Rucher école Marie France Després à Vienne

Sur convocation du Président,  Paul MONNERY, les membres actifs du Rucher Ecole de l’Abeille Dauphinoise de Vienne ont tenu leur ASSEMBLEE GENERALE le samedi 2 décembre 2017 à 15h30 dans la salle de cours mise à notre disposition par Mr Després  près des deux  Ruchers.

L’ordre du jour était le suivant :

Rapport moral du Président

Animations et investissements 2017

Programme 2017 et questions diverses

Petit rappel sur les fonctions des personnes nommées dans le bureau

La séance est déclarée ouverte à 15h30 par le président Paul Monnery en remerciant la sympathique présence de Mr Claude Delaire (Président de L’Abeille Dauphinoise ) et de Mr José Verleyn (Trésorier adjoint de l’Abeille Dauphinoise ).

Rapport Moral du Président Paul Monnery :

Après une rapide présentation du Rucher de Vienne et de son Bureau, Paul excuse les personnes absentes : MM. Alin Couix, Georges Terry et Louis Boisson

Notre Président résume ensuite une année Apicole 2017 assez satisfaisante pour nos petites abeilles comme pour nos apiculteurs avec une bonne récolte pour une quinzaine de ruches.

Il rappelle que le Rucher école de Vienne accueille encore de nouveaux adhérents et remercie chaleureusement Mr Després pour le prêt  de la salle  et de l’emplacement du rucher.

Paul annonce qu’une médaille a été frappée et destinée à Mr Georges Terry pour le remercier de sa fidélité à la section, depuis 40 années et au métier d’apiculteur confirmé.

Animations et Investissements 2017

La trésorerie de la section de Vienne se porte bien grâce  cette année à une bonne  récolte, miels réservés aux participants à la récolte et à l’extraction.

La Section a, en début d’année, investi sur l’achat de 3 essaims et 3 ruches ainsi qu’un nouveau maturateur et un réfractomètre.

Programme 2017 et questions diverses

Il est rappelé que le programme de l’année est préparé par les adhérents courant novembre pour l’année suivante, en fonction des demandes des apiculteurs et en corrélation avec le calendrier lunaire (proposé par le rucher) pour une pratique apicole plus douce.

Le programme est ensuite relu pour répondre aux éventuelles questions.

Il est désormais fortement conseillé aux nouveaux apiculteurs d’acheter les livres : « mon premier rucher » ou « l’apiculture mois par mois » de Jean Riondet, de s’informer sérieusement  et éviter sans cesse de  revenir sur des cours théoriques évoqués précédemment dans le programme…

Petit rappel des fonctions de chaque membre du Bureau :

Président : Mr Paul MONNERY

Président d’honneur : Mr Henri DESPRES

Vices  Présidents : Mr Louis BOISSON, Mr Alin COUIX

Trésorière : Mme Lucette SAPIN

Secrétaire générale : Mme Solange PATUREL

Secrétaires adjointes : Denise CREPISSON, Mylène RIBERTY

Secrétaire d’honneur : Gildas PERRAUD

Rapporteur conseil d’administration : Rémy VERDELHAN

Responsable Rucher Ecole : Mr Vincent RONY

Entretien aire du rucher : Robert GUILLAUD, Jean Michel MARTINEZ, Mr Henri POUDRET

Gestion et entretien du matériel : Mr Gabriel PORTAL

Animateurs au Rucher : Alin COUIX, Mylène RIBERTY, Paul MONNERY, Vincent RONY, Louis BOISSON

Animatrice api thérapie : Mme Solange PATUREL

Diffusion des informations : Alin COUIX

Le verre de l’amitié est offert après l’approbation du rapport moral du Président par l’assemblée.

Le Président,  Paul MONNERY – La Secrétai re, Solange PATUREL

 

38 – SYNDICAT APICOLE DAUPHINOIS 

Résultats du concours des miels:

Permettre une sélection rigoureuse, déterminer les meilleurs miels que l’on trouvera  sur les étals, notre syndicat organise tous les deux ans, pour ses adhérents qui résident, récoltent en Isère ou  départements limitrophes, un concours des miels. Organisé tous les deux ans, celui-ci s’est déroulé le samedi 16 décembre 2017 dans une des salles de réunions au siège 2 rue René Camphin à Fontaine.

Ces miels ont  été soumis à un jury composé d’apiculteurs ayant une bonne expérience. Cette année nous y avons joint des débutants (pour la formation) et une journaliste de la presse régionale permettant ainsi une promotion de nos produits et les techniques de sélections. Comme les vins, les fromages et tout ce qui fait la gastronomie française, les miels sont soumis à des critères de sélections définies par des règles et notations strictes, qui sont :  visuel, olfactive, gustative et tactile. Choix difficiles pour le jury, tant la qualité des produits est excellente, voici les résultats de miels issus de la région Sud-Est :

Miel de lavande : Médaille d’or  :   Daniel ROCHAS  demeurant à  La Tronche  (38), argent : André CLEROTTE  de Corenc (38), bronze : Yves et Elisabeth BERNARD à Orpierre (05)

Haute-Montagne :Médaille d’or :   Jean-Paul QUARD  de Voreppe (38),  argent et  bronze : Patrice CLEMENT   de Guinestre (38)

Miel de Châtaignier : Médaille d’or :  Gérard JALLIFFIER-TALMAT de Saint-Paul de Varces  (38), d’argent :  : Eric DUPUIS   de Varces  (38) et Jean-Paul QUARD de Voreppe (38)

Miel de plaine clair :Médaille d’or :  Rémy ANNELOT   Echirolles  (38), argent : Jean-Paul TREPIER  de Voreppe (38) et bronze : Benjamin FORELLI  de Sassenage  (38)

Miel de plaine foncé : Médaille d’or  :  Jean-Paul QUARD de Voreppe  (38), argent :  Gérard JALLIFFIER-TALMAT  de Saint-Paul de Varces (38) et bronze : David GIRAUD de Grenoble (38)

Miel de plaine crémeux :  Médaille d’or :  Gérard JALLIFFIER-TALMAT Saint-Paul de Varces (38), argent et bronze :  David GIRAUD  de Grenoble  (38)

Miel de montagne clair :  Médaille d’or :
Gérard JALLIFFIER-TALMAT de Saint-Paul de Varces  (38),
argent :  Françoise BLANC-PAQUES  de Montaud  (38)
et bronze : Corinne BOAGLIO  de Pellafol   (38) 

Miel de montagne foncé : Médaille d’or : Gérard JALLIFFIER-TALMAT de Saint-Paul de Varces  (38), argent : Yves et Elisabeth BERNARD  d’Orpierre  (05) et  bronze : Louis CARDET de Saint Baudille et Pipet  (38)

Autre concours organisé par le SAD, celui des pains d’épices qui se déroulera le samedi 10 mars 2018 le jour de l’assemblée générale à la Maison des Agriculteurs à Grenoble 40 avenue Marcellin Berthelot. Les pains d’épices devront peser au minimum 300 g , emballés portant  une étiquette avec le nom et l’adresse de l’apiculteur adhérent au Syndicat Apicole Dauphinois.

Montant de l’adhésion au SAD pour 2018, inchangée à 16 €

Assemblée générale  : A l’ordre du jour : 13 h 30 à 15 h intervention d’un docteur vétérinaire spécialiste des abeilles, parlera du varroa, les enjeux, la lutte etc. De 15 h à 17 h les rapports : moral, d’activités, financier SAD, centrale d’achats, élections, concours miels et pains d’épices.

Cette AG se terminera par le verre de l’amitié et la dégustation des pains d’épices.

Pour 2018, le SAD propose 18 formations différentes à savoir : initiation coût 50 €; approfondissement 20 € ; élevage simplifié des reines 30 € ; élevage pour apiculteurs ayant une bonne expérience 30 € ;  botanique flore mellifère en deux cours coût 15 € l’un ; conférence sur l’intelligence de l’abeille 5€ ; connaissance des miels 5€ ; thermorégulation dans la ruche 5€ ; le nourrissement 5 € ; la transhumance 5 € ; le rucher bio 5 € ; récolte pollen et propolis 5 € ; santé et ergonomie de l’apiculteur 5 € ; encagement des reines 20 € ; évaluation des varroas dans les ruches 10 € ; la ruche Warré 15 € ; et un appui technique personnalisé sur rucher au tarif forfaitaire de 15 €.

Ces formations se dérouleront : soit au siège 2 rue René Camphin à Fontaine 38600, soit dans les ruchers écoles pour la pratique. Pour tous renseignements : tél. 04.76.21.77.88 tous les mercredis de 14 h 30 à 19 h et les samedi de 9 h à 11 h 30;  également sur le site www.syndicat-apicole-dauphinois.org/

Gérard JALLIFFIER-TALMAT

 

50 – MANCHE – LA MANCHE APICOLE

5000Reprise des cours des ruchers-écoles.  Nos trois ruchers vont reprendre du service à partir de février. Que chaque élève prenne note des dates des cours.

Rucher de La Glacerie : samedis 31 mars, 21 avril, 19 mai, 23 juin, 18 août, 22 septembre ; les cours débuteront à 14 h 30 précises.

Rucher de Saint-Lô : samedis 24 février, 17 avril, 28 avril, 26 mai, 16 juin, 7 juillet, 29 septembre. Les cours débuteront à 14 h précises.

Rucher de Saint-Hilaire-du-Harcouët : samedis 24 février, 24 mars, 21 avril, 26 mai, 23 juin, 7 juillet, 15 septembre. Les cours débuteront à 14 h 15 précises.

Pour le premier cours, vous n’avez pas besoin de vêtements de protection. Nous vous donnerons tous les conseils utiles pour vous procurer ce qu’il vous faudra par la suite. A ceux qui ont déjà leur équipement, nous demanderons seulement d’avoir une paire de gants en caoutchouc qui est obligatoire pour les manipulations au rucher-école (il s’agit d’une précaution sanitaire). Les modalités vous seront adressées par mail pour le lieu de rendez-vous.

Commande de pots. Pensez à commander vos pots plastique au plus vite à Claude Roulland, tél. 0233567164 (heures repas).

 

69 – RHONE – SYNDICAT D’APICULTURE DU RHONE

Le GDS Apicole du Rhône et de la Métropole de Lyon organise la “Journée Santé de l’Abeille ” à MARCY L’ETOILE   Ecole vétérinaire VETAGRO SUP   le 3 MARS 2018  de 8h à 17h30

Programme :

Mme BATY (SNGTV) vétérinaire   Varroa ” Pratiques et enjeux “.

Dr GROSMOND  vétérinaire  : Conséquences nutritionnelle et environnementale sur la physiologie de l’abeille . Gestion alternative de la varroase

M JACQUET   Apiculteur  :  Apiculture biologique “AB”

Contact  pour inscription : Alain ROUCHON   06 88 09 28 07   alain.rouchon69@wanadoo.fr

site   www.rhone-apiculture.fr

 

72 – SARTHE – UNION SYNDICALE SARTHOISE

L’assemblée générale de l’union Syndicale Apicole Sarthoise, s’est déroulée le 2 décembre 2017, à l’amphithéatre du lycée agricole de Rouillon 72, dans une bonne  ambiance.

Nous avons obsersé une minute de silence à la mémoire de notre ancien Président Jean-Charles Rousseau, décédé cette année.

La journée a débuté par l’intervention de Franck Alétru, Président du SNA.

Ensuite, nous avons donné la parole à différents intervenants :

– l’APAJH 72 : créer et mettre en place une activité d’apiculture

– Claude Poirot : l’abeille SVH et la mise en perspective du travail du GIE dans le domaine de l’apîculture

– Thomas Freslon : comment nourrir ses abeilles de façon optimum

– Antoine Police : voyage d’étude relatif à l’apiculture en Amérique Centrale et en Afrique

Lecture du compte-rendu de l’assemblée générale de l’année précedente

Bilan des ruchers école de la Chapelle St Aubin et La Flèche.

Bidan financier et élection des membres renouvelables du conseil d’administration.

La journée s’est terminée par la remise des diplomes aux lauréats du concours départemental des miels et cires.

Une tombola a finalisé cette journée.

L’Apiscope

Apiscope

Je suis apiculteur amateur et également en préparation du CRPE (Concours de recrutement des professeurs des écoles).
Je suis en recherche d’informations sur l’apiscope (une grande ruche vitrée qui reste dans la classe) et son utilisation concrète dans une classe et dans l’enseignement.

L’an dernier, pour l’épreuve orale de mise en situation professionnelle,  j’ai préparé un dossier basé sur les abeilles.
Un des reproches qui m’a été fait est que l’absence de contact possible avec les abeilles diminue l’intérêt de certaines de mes séances.

Or, j’ai découvert depuis l’apiscope et je suis particulièrement intéressé par les cas d’utilisations pratique en milieu scolaire.

Je recherche donc des documents ou des exemples concrets d’utilisation pédagogique de l’apiscope.
exemples de séances / séquences / activités basée sur l’apiscope ?
Quelles sont les interactions entre les abeilles et les élèves (actions quotidiennes ? )?

Pour me contacter : xavier.toulzac@gmail.com

Merci beaucoup.

 

Bien cordialement. 

Articles récents

Le numéro du mois

Sommaire et éditorial de l’Abeille de France d’avril 2018 – N°1056

Couverture du numéro sur le 1er congrès international d'apiculture et d'apithérapie
Éditorial Par Frank Alétru Une sortie d'hivernage qui ne fait pas que des heureux ! Depuis plusieurs semaines, les appels...