24 – L’Abeille Périgordine

Le samedi 20 juin 2020, L’Abeille Périgordine organise une journée de découverte et de formation à l’élevage et à la sélection de reines d’abeilles à la Maison de l’Abeille, sur la commune de LA BACHELLERIE (Dordogne).

Cette journée sera animée par Jacques LAUGENIE et Richard LEGRAND.

Les travaux débuteront à 9 heures pour se terminer à 17 heures.

Frais d’inscription pour la journée :
– Adhérent à L’Abeille Périgordine – GRATUIT
– Non adhérent : 15 €
– Prix du repas : 21 €
Renseignements :
Inscription à adresser avant le 10 juin 2020 (dernier délai) – (le nombre de places est limité) à :
Annie AMELIN, 158, Allée de la Couture – Notre Dame de Sanilhac – 24660 – SANILHAC
[email protected]
Ne pas oublier sa protection apicole.

38 – L’Abeille Dauphinoise

Nouveautés
Afin de permettre aux apiculteurs et futurs apiculteurs de développer de la compétence plus proche de chez eux, de nouveaux ruchers écoles ont vus le jour et ont été installés à Sassenage et à Simandres, sans oublier certains ruchers écoles qui ont fait peau neuve. N’hésitons surtout pas à remercier tous les bénévoles qui oeuvrent à la bonne marche de l’Abeille Dauphinoise et de sa coopérative.

Sur notre site, retrouvez toutes les formations « initiation » « complémentaires » et surtout celles qui font référence aux méthodes de lutte biotechnique contre le varroa en saison.

Ce qui s’est passé

– La section de Vienne a organisé une conférence sur le varroa, présentée par Dominique J. Temps d’information et d’échange autour d’un thème qui interpelle bien tous les apiculteurs.

 

– La section Nord-Isère : les formateurs en pleine action de démonstration, lors d’une soirée de formation « Initiation »

 

– La section Haut-Dauphiné : les apiculteurs débutants en « Initiation » se sont rapidement mis au travail avec le filage des cadres.

 

50 – GDSA 50

Assemblée générale du Groupement sanitaire apicole de la Manche : le GDSA est à la peine…
Le samedi 7 mars, a eu lieu la traditionnelle assemblée générale du Groupement ; ce fut l’occasion pour une grande partie des 316 adhérents de venir retirer leurs médicaments. Un public nombreux a pu ensuite assister à l’AG statutaire le matin et après le déjeuner échanger sur l’exposé de la biosécurité en apiculture avec le Dr Hélène Lemoine. Un forum des questions a alimenté ensuite le reste de l’après-midi.
Le Groupement traverse une période difficile ; en effet la présidence se trouve vacante et après le retrait de notre trésorier, le bateau GDSA a une voie d’eau… qui mérite une grande attention de votre part. Appel est lancé pour que la structure revive…
Après le rapport moral et d’activités présenté par l’ancien président, un point a été fait sur l’évolution de la loque américaine dans notre département. Notre vétérinaire conseil s’est centré en 2019 sur le secteur saint-lois et 6 apiculteurs ont été impactés. 7 APDI ont été mis en place.
Des rappels sur la tenue du registre d’élevage pour les apiculteurs qui commercialisent du miel ainsi que sur le traitement des colonies contre varroa (essentiel pour la sauvegarde de ses colonies), car des échos nous sont parvenus où de grosses pertes sur certains ruchers ont été constates, essentiellement dues au manque de traitement ou à un traitement réalisé trop tardivement.
Après le bilan financier exposé, il en ressort un déficit lié en partie aux frais engagés pour les formations de nouveaux TSA (Techniciens sanitaires apicoles).
Antoine Métayer, directeur de la FDGDON nous a fait le bilan de l’année 2019 sur le frelon et présenté les travaux de recherche d’Eric Darrouzet, enseignant chercheur à l’université de Tours sur les appâts sélectifs à partir d’hormones émis par le frelon ainsi que sur la destruction thermique des nids.
Un pot de l’amitié a clôturé cette journée.
Alain Lesclavec

 

57 – GDSA Moselle et  Syndicats des Apiculteurs de la vallée de la Fensch et du Pays Haut,  des Ammonites et de Metz et environs

Le Dimanche 09 février 2020 s’est tenue au théâtre de Sérémange une conférence sous l’égide du GDSA Moselle et organisée par les Syndicats des Apiculteurs de la vallée de la Fensch et du Pays Haut,  des Ammonites et de Metz et environs.

En ouverture de cette journée, le président du GDSA, Louis PISTER, en a rappelé le rôle et les missions.

Puis la matinée s’est poursuivie par une conférence de Bernard SAUVAGER sur le rôle des mâles dans l’élevage des abeilles

Quand on «juge» une colonie d’abeilles sur des critères, ce sont les ouvrières de cette colonie que l’on estime,  et donc pas directement la reine ou les mâles. Or les ouvrières de cette colonie sont issues d’œufs pondus par la reine et fécondés par les spermatozoïdes de sa spermathèque. Ce ne sont donc pas les mâles d’une colonie qui déterminent la qualité de cette colonie, mais les mâles qui ont fécondé la reine et dont l’apport génétique est stocké dans la spermathèque de la reine.

Ainsi, comme une reine, les mâles transmettent 50% du patrimoine génétique des abeilles : ils sont donc, au même titre que la reine, responsables de la qualité de la colonie. Il devient alors aussi important de sélectionner sur le côté paternel que sur le côté maternel et donc de pratiquer l’élevage des faux-bourdons tout comme on pratique l’élevage des reines.

Enfin, M. SAUVAGER a terminé la conférence en exposant les contraintes liées à l’élevage des mâles et particulièrement l’impact de la pression de varroa.

L’après-midi, l’assistance a pu suivre une conférence présentée par Françoise SAUVAGER sur le thème de la propolis.

Docteur en pharmacie, maître de conférences et chercheuse au laboratoire de microbiologie de la faculté de pharmacie de Rennes, auteure d’une thèse sur les propriétés antivirales de la propolis, l’oratrice nous a intéressés par son approche scientifique sur les propriétés antimicrobiennes, antivirales, antifongiques et antiparasitaires de la propolis.

Elle nous a rappelé les conditions, ainsi que les différentes formes d’utilisations. Françoise nous a longuement parlé des bienfaits de ce produit de la ruche peut être pas assez exploité.

Puis Mme SAUVAGER a conclu en précisant que la récolte de propolis en France mériterait d’être développée pour répondre à la demande toujours croissante des laboratoires, tout en rappelant que les modes de récolte et d’extraction doivent s’effectuer dans des règles d’hygiène irréprochables.

Olivier ARUS

 

91 – Syndicat des Apiculteurs du Val d’Essonne

L’Assemblée Générale du S.AV.E (Syndicat des Apiculteurs du Val d’Essonne) s’est tenue dans la salle des fêtes d’Ahis-Mons, samedi 29 février à 10h 30.

Une centaine d’adhérents ont pris part au vote des différents rapports (moral et financier) soumis par la présidente Madame Cécile LAPIERRE. Après une pause repas et beaucoup d’échanges entre apiculteurs, nous avons assisté à l’Assemblée Générale  du GDSA91 qui s’est tenue dans la même salle  sous la conduite de leur président, Monsieur Yves BAUDRON.

Madame Odile FAGE,  Docteur Vétérinaire référent de l’Essonne, a rappelé lors de son intervention, les différentes règles pour assurer la bonne conduite d’un rucher et de ses colonies. Elle a répondu aux nombreuses  questions  sur le traitement du varroa.

Après la distribution des produits phytosanitaires, cette journée s’est terminée autour d’un verre de l’amitié où les apiculteurs  ont pris plaisir à se retrouver avant la nouvelle saison.

Patrick POUPEAU